Alter ego

Le genre superhéroïque dans la BD au Québec (1968-1995)

« Les super-héros envahissent le Québec ! » Voilà ce qu’annonçait en lettres rouges la couverture du premier numéro de la bande dessinée The Valiant, la publication inaugurale des éditions Héros. Le genre superhéroïque est effectivement bien représenté dans la trentaine de librairies spécialisées en bande dessinée des grands centres urbains québécois et dans la plupart des succursales des chaînes de librairies généralistes. Il trône aussi dans les salons dédiés à la bande dessinée et à la culture populaire nord-américaine, comme les Comiccon, qui attirent des dizaines de milliers de visiteurs annuellement. Cependant, on connaît mal les conditions qui ont permis à ce genre profondément américain de franchir la frontière pour venir s’immiscer dans une tout autre aire géographique et culturelle. Comment, depuis les années 1960, les différentes entreprises de traduction et d’édition d’ici ont-elles rendu possible cette adoption du superhéros ? Question à laquelle l’auteur s’attaque – sans peur et sans reproche – dans cet ouvrage richement illustré faisant une passionnante jonction entre cultures populaire et savante et qui fera découvrir au public québécois un pan méconnu de son histoire.

Philippe Rioux détient un doctorat de l’Université de Sherbrooke en études françaises (Prix de la meilleure thèse octroyé par l’université). Ses travaux portent sur l’histoire de la bande dessinée, les représentations de l’héroïsme au Québec et les paralittératures.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4629-2

34,95 $ / 29,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4630-8

24,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4631-5

24,99 $