Âge des postmachines (L')

Depuis l’Antiquité, avec le mythe de Galatée, l’objet qui s’anime traverse les âges et les arts. Comment l’imaginaire contemporain s’est-il emparé de la machine ? Sa représentation, sa symbolique, les récits qui lui sont associés sont évidemment tributaires de ceux de la société en général, du discours sur le progrès, du rapport à la technique. L’évolution des technologies du numérique et ses conséquences imprévisibles pour l’humanité ont rendu nécessaire le débat philosophique portant sur nos rapports avec elle. La machine est inséparable du sujet qui la crée, et les théories et les fantasmes autour d’une posthumanité ou du transhumanisme sont autant de réponses à cette symbiose imaginée ou réelle.

Pour comprendre la spécificité et l’identité de la machine – ou plutôt des machines –, cet ouvrage convoque non seulement la littérature et le cinéma, mais il explore aussi sa matérialisation dans les arts plastiques, les réseaux sociaux, les dispositifs écraniques, la bande dessinée et les jeux vidéo. En tout, dix-sept textes où se côtoient automates, intelligences artificielles et postmachines dans différents milieux – in vivo, in vitro, in silico – dont certains relèvent de dispositifs et de systèmes auto-engendrés.

Ce livre fait partie d'un projet pilote de libre accès réalisé en collaboration avec la Direction des bibliothèques de l'UdeM. Les versions numériques sont téléchargeables gratuitement.     

Isabelle Boof-Vermesse est maître de conférences en littérature américaine et en études culturelles à l'Université de Lille (Belgique).

Jean-François Chassay est professeur au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal (Canada).

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4171-6

34,95 $ / 31,00 €