Une voix pour le Sud


Le discours de la CNUCED

Jean-Philippe Thérien

180 pages • 1990

Feuilleter cet ouvrage

Tandis que le conflit Est-Ouest s'apaise, les rapports Nord-Sud s'enveniment. Les revendications du Tiers-Monde en faveur d'un nouvel ordre économique international sont restées sans écho. Le fossé entre pays riches et pays pauvres va ainsi devenir la caractéristique dominante du système international du prochain siècle.

La Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a joué un rôle central dans toute l'histoire du dialogue Nord-Sud. Née en 1964, lors du mouvement de décolonisation, cette organisation internationale fut créée pour répondre aux besoins qui émergeaient dans les pays en développement. Elle fut la première institution où s'est posé de manière systématique le problème de l'inégalité économique internationale. La CNUCED s'est toujours distinguée, notamment du GATT et du FMI, par sa volonté de saisir le développement à travers une approche plus globale.

À partir d'un corpus constitué du Rapport du Secrétariat général présenté lors des sessions plénières de la CNUCED de 1964 à 1983, l'auteur montre comment la vision du bien commun international véhiculée par cet organisme masque les luttes de pouvoir et la compétition qui caractérisent les relations entre États.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760615373
19 $



Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…