Triptyque de la mort


François Hébert

248 pages • 1978

Feuilleter cet ouvrage

La mort n'est-elle pas le principe organisateur de l'œuvre romanesque d'André Malraux ? Toujours l'action, la réflexion, l'aventure, la création comme la révolution, jusqu'à l'amour, sont envisagés dans l'optique de l'irrémédiable : « tu ne sauras jamais tout ce que cela voulait dire ». L'agonie, les métamorphoses, l'espoir… Cette étude en forme de triptyque convie surtout à une réflexion globale sur l'étonnante communication entre les êtres que permettent quelques œuvres majeures, comme celle de Malraux. « C'est un travail remarquable, parce que vous y posez l'autonomie du monde de l'art […] le Moyen Âge dit que le symbole a pour action d'exprimer ce qui ne peut être exprimé que par lui. Ce n'est pas loin de votre formule : dire l'indicible. »
(André Malraux)

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760603899
15 $