Sociologie et sociétés, v. 46, no 02


Manger – entre plaisirs et nécessités

Collectif

312 pages • décembre 2014

Feuilleter cet ouvrage

Voir la page de la revue Sociologie et sociétés et les anciens numéros

Comment les individus choisissent-ils de satisfaire leur faim ? Dans nos sociétés modernes dites d’abondance, quelles sont les contraintes ? Quelles fonctions l’alimentation remplit-elle dans la vie quotidienne ? Quel est le rôle du plaisir ? Qu’en est-il de la commensalité ? Dans les pays les plus prospères sur le plan économique, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale l’éventail des choix alimentaires s’est infiniment élargi. Dans ce contexte d’abondance, généralisée mais inégalement distribuée, comment procèdent les individus pour se nourrir, pour se constituer un repas et pour construire leur vie ? Quelles sont les significations de leurs habitudes ? Quels critères les consommateurs font-ils intervenir dans leurs choix alimentaires ? Dans quelle mesure obéissent-ils aux exigences matérielles, principalement financières ? Quelle est la part des contraintes avant tout idéologiques ? Que dire des contraintes personnelles ou collectives ? Les études réunies dans ce numéro mettent au jour les dynamiques variables de l’alimentation dans une société moderne où les individus tentent de satisfaire leur faim tout en cherchant le sens de leur vie.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760634640
24 $