Profession musicologue


Jean-Jacques Nattiez

72 pages • janvier 2007

Feuilleter cet ouvrage

La musique, c’est bien connu, est avant tout source d’émotion et de plaisir. Elle accompagne notre vie quotidienne, dont elle constitue le paysage sonore sans même que nous nous en rendions compte. Alors, pourquoi y a-t-il des musicologues, c’est-à-dire des chercheurs qui prétendent aborder la musique d’un point de vue scientifique ? Quelles questions se posent-ils ? Quels problèmes cherchent-ils à résoudre ? Comment travaillent-ils et où ? Le discours sur la musique ne serait-il pas quelque peu parasitaire ? Que peut-il apporter aux mélomanes et aux amoureux de la musique ? Telles sont quelques-unes des questions que le grand public se pose souvent au sujet de la profession de musicologue, et auxquelles Jean-Jacques Nattiez tentera de répondre en empruntant des exemples concrets à ses propres champs de recherche : la musique de Wagner et celle… des Inuit.

Jean-Jacques Nattiez est professeur titulaire de musicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal et pionnier de la sémiologie musicale, une des branches contemporaines de la discipline. Ses champs de recherche spécifiques ont porté sur les opéras de Wagner, les rapports entre musique et littérature, les écrits du compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez et, en tant qu’ethnomusicologue, sur la musique des Inuit, des Aïnou (Japon), des Tchouktches (Sibérie), des Baganda (Ouganda) et des Amérindiens Nahuas (Mexique).

Exemples musicaux :

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760620490
9,95 $ • 9 €


EPUB

ISBN 9782760625686
4,99 $ • 3,99 €

PDF

ISBN 9782760624993
4,99 $ • 3,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…