Profession juriste


Jean-François Gaudreault-DesBiens, Marie-Claude Rigaud

68 pages • septembre 2015

Feuilleter cet ouvrage

Un vieil adage, souvent repris, veut que « le droit mène à tout ». Si l’on peut déceler dans cette affirmation une certaine part d’exagération — après tout, le droit et la biologie moléculaire demeurent des disciplines bien distinctes —, une formation en droit ouvre en effet de nombreux horizons de carrière, en plus de contribuer à l’épanouissement intellectuel des personnes qui y ont accès. En outre, cette formation a parfois des effets secondaires, en façonnant la personnalité de celles et de ceux qui la suivent. Beaucoup de familles ou d’amis ont ainsi été surpris de constater les transformations, souvent pour le meilleur mais parfois pour le pire, que subissent les personnes qui étudient en droit : le scepticisme s’accroît, les exigences quant à la qualité des raisons données pour justifier telle ou telle action deviennent plus strictes, l’art de l’argumentation s’affine ; dans le pire scénario, l’égo enfle. Mais le propos de ce petit ouvrage n’est pas, tant s’en faut, de faire la psychanalyse de l’apprenti juriste ; il s’agit plutôt de se pencher sur ce que signifie, aujourd’hui, être juriste. Cela oblige à aborder la question de la formation de celles et de ceux qui aspirent à le devenir.

Quel est le rôle, dans la Cité, des chercheurs, des intellectuels, des professeurs, des universitaires en général ? Qui sont-ils et que font-ils exactement ? Quel a été leur parcours intellectuel ? La collection « Profession » répond à ces questions.

Jean-François Gaudreault-DesBiens et Marie-Claude Rigaud sont professeurs à la Faculté de droit  de l’Université de Montréal.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760635890
9,95 $ • 9 €


EPUB

ISBN 9782760635913
4,99 $ • 3,99 €

PDF

ISBN 9782760635906
4,99 $ • 3,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…