Le drôle de roman


L’œuvre du rire chez Marcel Aymé, Albert Cohen et Raymond Queneau

Mathieu Bélisle

320 pages • mai 2010

Feuilleter cet ouvrage

Il existe en littérature une étrange loi de la gravité qui veut que les œuvres comiques ou humoristiques soient négligées par la critique. Pour cette dernière, les plus grandes œuvres sont par nécessité les plus sérieuses.

L’objet de ce livre consiste à proposer une vision nouvelle du corpus du roman français de la première moitié du XXe siècle, en y réhabilitant ce qu’on peut appeler le courant du roman « drôle », illustré notamment par les œuvres de Marcel Aymé, d’Albert Cohen et de Raymond Queneau. Chez ces auteurs, le rire, l’ironie, la légèreté, le jeu, la fantaisie occupent une place de tout premier plan.
En rapprochant trois œuvres indépendantes qui se jouent avec le même humour des conventions de l’écriture, Mathieu Bélisle nous fait découvrir une toute nouvelle image du roman français.

Mathieu Bélisle a obtenu un doctorat en littérature à l’Université McGill et mène des recherches postdoctorales à l’Université de Chicago. Il a publié des études sur le roman contemporain, notamment dans les Cahiers Albert Cohen, Les Amis de Valentin Brû, Études françaises et Humoresques. Ses travaux actuels portent sur la définition du personnage dans les romans français et québécois.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760621992
34,95 $ • 31 €


EPUB

ISBN 9782760630789
16,99 $ • 13,99 €
Exclusivement disponible sur Apple/iTunes

PDF

ISBN 9782760625945
16,99 $ • 13,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…