La recomposition du politique


Sous la direction de Louis Maheu et Arnaud Sales

322 pages • 1991

Feuilleter cet ouvrage

Au cours des années 1980, l’attention du public et des experts a davantage porté sur les transformations technologiques et économiques ou les bouleversements de l’ordre mondial que sur les mutations du champ politique des démocraties occidentales. Et pourtant, on assiste à une recomposition du politique. En témoignent, le déclin des partis dans le jeu politique, le changement de cap de la protection sociale, la spécialisation de l’intervention publique à l’encontre des principes de solidarité et d’universalité, la multiplication des centres de pouvoir, la redéfinition des rapports privé-public, la dynamique éclatée de la société civile...

Plus encore, les institutions politiques traditionnelles se montrent inaptes à répondre aux défis qui s’imposent à l’aube du XXIe siècle. D’un côté, elles sont imperméables aux volontés collectives de plus en plus diversifiées des mouvements sociaux, de l’autre, elles ont tendance à traiter tout problème social aigu uniquement par leur pouvoir de dépenser.

La recomposition du politique implique une rupture à l’égard des anciens systèmes d’action sociale et politique. L’objet de cet ouvrage collectif, rédigé par une douzaine de spécialistes de plusieurs pays, consiste à analyser cette situation qui se présente comme renouvellement des formes d’expression politique, engagement d’acteurs traditionnellement éloignés de la scène politique et recherche de nouvelles formes de régulation étatique.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760615434
30 $



Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…