La profession enseignante au Québec (1945-1990)


Histoire, structures, système

Claude Lessard et Maurice Tardif

323 pages • 1996

Feuilleter cet ouvrage

Que sous-entend la remise en question profonde qui secoue l’éducation depuis la fin des années 1980? De la façon dont la profession enseignante a évolué depuis cinquante ans, peut-on en présager l’avenir?

En décrivant l’histoire de l’éducation québécoise depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Claude Lessard et Maurice Tardif brossent un portrait de l’évolution du métier d’enseignant dans une perspective à la fois historique et sociologique. Ils l’analysent dans les termes de la professionnalisation ou de la prolétarisation du métier et de l’autonomie ou du contrôle de son exercice.

Pour ce faire, l’étude s’appuie sur les principaux moments qui ont jalonné le parcours des enseignants québécois depuis 1945: la Révolution tranquille, la séparation de l’Église et de l’État dans le domaine de l’éducation, la publication du Rapport Parent, l’État providence et la crise qui le secoue ces dernières années.

L’exhaustivité et la rigueur de l’ouvrage permettront d’éclairer le débat sur la place et le rôle des enseignants dans le système éducatif, avec l’espoir que la discussion sur les changements profonds qui affecteront la profession engendrera des modèles mieux adaptés aux nouvelles réalités de l’éducation québécoise.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760616806
35 $