La montée de l’ingénierie canadienne


Jorge Niosi et collaborateurs

236 pages • 1990

Feuilleter cet ouvrage

Les noms de Lavalin, SNC, Monenco ou Acres ne sont plus à faire. Grâce à ces firmes, le Canada est devenu le deuxième exportateur d’ingénierie au monde, après les États-Unis.

En effet, c’est l’un des secteurs de technologie intensive où les entreprises canadiennes excellent aussi bien en Europe, aux États-Unis qu’ailleurs.

L’ouvrage de Jorge Niosi explique le processus qui a mené des dizaines d’entreprises canadiennes d’ingénierie à tirer parti de leur expérience sur le marché intérieur pour diriger de grands projets sur les cinq continents.

Le texte met surtout en lumière le rôle prépondérant qu’ont joué les entreprises publiques, notamment Hydro-Québec, la Société pour l’expansion des exportations et l’ACDI dans la naissance et le développement des activités internationales des firmes canadiennes de génie civil.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 2760615367
22 $