Enseignement et recherche en santé publique


L'exemple de la Faculté de médecine et de l'École d'hygiène de l'Université de Montréal (1911-2006)

Benoît Gaumer et Georges Desrosiers, avec la collaboration de Jean-Claude Dionne

276 pages • mars 2007

Feuilleter cet ouvrage

Ce livre présente près d’un siècle d’histoire de l’enseignement et de la recherche en santé publique à l’Université de Montréal. On y découvre l’évolution étonnante de ce secteur, depuis la mise en place d’un premier programme de formation de médecins hygiénistes en 1911 par la Faculté de médecine, jusqu’en 2006, alors que celle-ci regroupe les trois départements en santé publique.

Comprendre l’histoire organisationnelle de ce domaine et de ses composantes permet d’appréhender les changements de notre société en matière de santé publique. En effet, depuis la fin des années 1970, avec le développement du Groupe de recherche interdisciplinaire en santé (GRIS) et la création de l’Unité de santé internationale, on assiste à une grande expansion des connaissances et des pratiques de cette discipline.

Dans ce contexte stimulant, la fondation de l’École de santé publique à l’Université de Montréal est une perspective qui reflète bien le nouveau paradigme qui prédomine actuellement dans la recherche et dans l’enseignement.

Benoît Gaumer est professeur associé au Département d’administration de la santé de l’Université de Montréal. Georges Desrosiers est professeur émérite au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal. Jean-Claude Dionne a travaillé dans la fonction publique québécoise comme spécialiste de la santé et de la sécurité au travail.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760620858
34,95 $ • 31 €


PDF

ISBN 9782760625075
16,99 $ • 14,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…