André Gide


ou l’ironie de l’écriture

Martine Maisani-Léonard

276 pages • 1976

Feuilleter cet ouvrage

Martine Maisani-Léonard, docteur ès lettres de l’Université de Paris, propose une approche purement formelle du texte gidien, mettant ainsi en lumière toute la modernité d’une écriture dont la principale qualité est le refus de la transparence.

Dans son analyse, l’auteur cherche à traquer, au cours des Récits d’André Gide, la présence d’un narrateur qui, bien plus qu’il ne raconte une histoire, se trouve raconté par son récit; présence revendiquée, présence implicite ou présence niée : tels sont les niveaux textuels qui stratifient ironiquement l’oeuvre selon le jeu d’une dialectique inquiète, superposant des discours répercutés sans fin, comme par un jeu de glaces.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760603264
18 $